lâcheté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir lâche et -té

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
lâcheté lâchetés
/laʃ.te/

lâcheté /laʃ.te/ féminin

  1. Défaut de courage.
    • Ce n'est pas par lâcheté, c'est par une immense modestie que l'on renonce ce soir à la guerre, au carnage, à sa mort, à la mort surtout des autres, des camarades …. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • — Monsieur Hollande, il est des moments dans la démocratie où l'on ne peut pas dire n'importe quoi [...] il est des moments, monsieur Hollande, dans une démocratie, où on ne peut pas mélanger les carottes et les choux-fleurs... [...] et je dénonce, M. Hollande, la facilité, et je dirais même, en vous regardant, la lâcheté ! la lâcheté ! Il y a dans votre attitude, je le redis, la lâcheté ! Dans ce contexte, Monsieur Hollande, il y a trois contradictions dans ce que vous avez dit. Trois contradictions ! [...] (Dominique de Villepin, Premier ministre, en réponse à une question du député François Hollande, à l'Assemblée Nationale, le 20 juin 2006, lors des Questions au gouvernement)
  2. Action basse, indigne d’un homme d’honneur.
    • Oh ! qu’il le connaît peu, ce cœur, se dit-elle, s’il croit que la lâcheté ou la bassesse d’âme doivent nécessairement l’habiter, parce que j’ai blâmé la chevalerie fantasque des Nazaréens ! (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • (Au pluriel) Il a commis bien des lâchetés impardonnables.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]