lèche-vitrine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De lécher et vitrine.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lèche-vitrine lèche-vitrines
/lɛʃ.vi.tʁin/

lèche-vitrine /lɛʃ.vi.tʁin/ masculin

  1. Flânerie consumériste de clients venant plutôt voir les magasins qu’acheter leurs produits.
    • Je me serais bien arrêtée devant les magasins pour faire du lèche-vitrine, mais mon compagnon aurait peut-être pensé que je voulais me faire offrir quelque chose, ce qui l’aurait mis dans une situation délicate vu qu’il n’a certainement pas beaucoup d’argent de poche : il n’y a qu’à le regarder. (Raymond Queneau, Journal intime, 1950, dans Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard, « L’Imaginaire », 1989, p. 48)
    • Parmi les facteurs de cette attraction du centre urbain sur les populations périphériques, il faut souligner l’importance de la concentration de marchandise qu’offre la multiplication des unités de vente dans un secteur spécialisé, mais également celle du rôle ludique de ce dernier comme lieu d’information et de détente (phénomène du « lèche-vitrine », etc). (Philippe Dressayre, « Ruptures et contradictions de l’espace urbain » dans Espaces et sociétés, Éd. Anthropos, n° 28-29, mars-juin 1979, p. 142)
  2. Consommateur potentiel qui parcourt les magasins sans réelle envie d'acheter.
    • Pour les inconditionnels du shopping ou simplement pour les lèche-vitrines, les plus grands noms de la mode ont leur boutique sur la Croisette.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]