lévite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : lévité

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin levita.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lévite lévites
/le.vit/

lévite /le.vit/ masculin

  1. (Antiquité) (Religion) Membre de la tribu de Lévi, à qui était réservé le service du temple.
    • […] les filles de Sion mêlaient leurs saints cantiques aux accents du lévite et du guerrier. (Walter Scott, Ivanhoé , 1819, trad.Dumas, 1862)
  2. (Figuré) Séminariste ou prêtre catholique.
    • Le défenseur avait assez bien plaidé, dans cette langue de province qui a longtemps constitué l'éloquence du barreau (…) langue où un mari s'appelle un époux, (…) les élèves du séminaire, ces tendres lévites, les erreurs imputées aux journaux, l'imposture qui distille son venin dans les colonnes de ces organes, etc., etc. (Hugo, Les Misérables , Fantine, VII, 9, 1862)
    • Considérons aussi ces jeunes lévites que le peuple nomme séminards. Bien que ceux-ci et celles-là soient, pour la plupart, de bonnes personnes, pouvons-nous pardonner à Sainte-Église d'enlaidir ainsi l'Humanité? (Gaston Gros, L'amour dans le Roman de la Rose, 1925, p.81)
  3. (Figuré) Celui qui est attaché aveuglément au chef d'une formation, d’un parti, d’une secte, d’une école.
    • Même les jeunes chasseurs, les « lévites » qui descendaient en foule les degrés du temple à ce moment, parce que c’était celui de la relève, ne firent pas attention aux deux arrivants, dont l’un, M. de Charlus, tenait, en baissant les yeux, à montrer qu’il leur en accordait très peu. (Proust, Sodome et Gomorrhe, 1923).
    • Je me souviens d’avoir vu ce philosophe entouré de ses lévites.

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lévite lévites
/le.vit/

lévite /le.vit/ féminin

  1. Long vêtement d’homme qui rappelle le vêtement des lévites.
    • Le vieillard, de son côté, s’apercevant qu’il n’était plus seul, jeta un regard rapide sur son costume et sur sa lévite. (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Sa tenue suffisait à prouver qu’il ne pensait point à rendre visite à ses voisins : des bottes de roulier dont les tirants pendaient, une lévite d’un vert bouteille défraîchi, un carnier en bandoulière, et sa fourchetine sous le bras. (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe léviter
Indicatif Présent je lévite
il/elle/on lévite
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je lévite
qu’il/elle/on lévite
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
lévite

lévite /le.vit/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de léviter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de léviter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de léviter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de léviter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de léviter.

Références[modifier | modifier le wikicode]