laque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : laqué

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xive siècle) lache « matière résineuse », devenue (1500) la laque ; (1718) un lacque « vernis de Chine noir ou rouge », (1738) une laque « objet d'art enduit de laque »
Emprunté à l’arabe لاک, lakk (« laque »), lui-même emprunté au persan lāk, et celui-ci à l'hindoustani lākh, du sanscrit lākṣā (« tache, marque ; cent mille »), nom donné à la cochenille-laque en raison de son pullulement, et nom de la sécrétion résineuse de certains arbres d'Extrême-Orient provoquée par la piqûre de cet insecte.
(Nom commun 3) Calque de l’anglais lacquer, la première laque à cheveux (hair lacquer → voir hair spray) a été créée en 1955 en Amérique et fabriquée pour la première fois en France en 1956 (Larousse encyclopédique, 1968).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
laque laques
/lak/

laque /lak/ féminin

  1. Résine, souvent noir ou rouge, qui sort des branches de plusieurs espèces d’arbres d’Asie de l’Est.
    • La laque entre dans la composition des vernis, de la cire d’Espagne et de quelques teintures.
    • Laque de Coromandel.
    • Couleur de laque.
    • Gomme laque.
  2. Terre alumineuse, teinte d’un suc colorant, qu’on emploie dans la peinture.
    • Laque de Venise, de Florence.
  3. (Chimie) (Par analogie) Enduit brillant, d’origine industrielle, appliqué sur divers objets.
    • Une couche de laque protège la face du CD.
  4. (Cuisine) (Par analogie) Enduit brillant appliqué sur les mets.
    • …vous mêlez au sucre avec un peu de laque au carmin pour colorer. (Audot, Cuisine campagne et ville, 1896, p. 424)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
laque laques
/lak/
panneau en laque du salon chinois du château d'Enghien.

laque /lak/ masculin

  1. Vernis de Chine, noir ou rouge.
    • Joseph, le valet de chambre, entra, présenta à son maître un plateau de vieux laque japonais, au centre duquel une carte de visite se pavanait. (Octave Mirbeau, Gavinard )
  2. Objet ou meuble qui en est revêtu.
    • Voilà un beau laque japonais.

Nom commun 3[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
laque laques
/lak/

laque /lak/ féminin

  1. Produit capillaire en bombe aérosol que l’on vaporise sur les cheveux pour les maintenir en forme.
    • Une bonne laque doit fixer mais sans « bétonner » ni poisser. Elle doit s'éliminer facilement, être sans danger, n'être pas trop chère. Voyons si, en pratique, cette laque idéale se trouve. (Que choisir? 1975, no 74, p. 17)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe laquer
Indicatif Présent je laque
il/elle/on laque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je laque
qu’il/elle/on laque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
laque

laque /lak/

  1. De laquer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France (Île-de-France) : écouter « laque [lak] »

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]