liqueo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Le Dictionnaire étymologique latin [1] note la proximité entre le dérivé de liqueo, liquidus et limpidus et la différence de quantité vocalique entre lĭquĕo et le verbe passif līquor. On a un ancien participe de liquo dans prolixus, qui est synonyme de profluens.
De l’indo-européen commun *lei (« être fluide, liquide ») qui donne leipo en grec ancien (→ voir linquo), le latin lio, lino, lito, le tchèque lít (« verser, tomber en pluie »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

liqueo, infinitif : liquēre, parfait : licui /Prononciation ?/ intransitif (conjugaison)

  1. Être liquide.
    • lac est omnium rerum liquentium maxime alibile. Varron
  2. Être limpide, être serein.
  3. Être clair, être évident, être manifeste.
    • liquet.
      il est évident, il est manifeste.
    • liquet (pour le juge)
      l'affaire est entendue.
    • non liquet.
      il y a doute (le juge, qui prononce cette formule, est incapable pour l'instant de trancher le différend ; il demande généralement un supplément d'information).
    • quod ut tibi magis liqueat, haruspicem consulam, Pline
      pour que cela te soit plus évident, je vais consulter un haruspice.
    • quis maxime miserabilis esset liquere non poterat, Curt.
      on ne pouvait voir clairement lequel était le plus misérable.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (liqueo)
  • [1] Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne