lisière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : lisiere

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français lisiere, lisier.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
lisière lisières
/li.zjɛʁ/

lisière /li.zjɛʁ/ féminin

  1. Ce qui termine des deux côtés la largeur d’une étoffe ; la partie où la trame s’est bouclée par le retour de la navette sur elle-même.
    • Dans quelques étoffes, la lisière est d’un autre tissu et d’une autre couleur que le fond.
    • Chaussons de lisières.
    • Lisière rouge, bleue, rayée, etc.
    • Lisière d’or, d’argent.
    • Ce drap a un mètre quarante centimètres de large entre les deux lisières.
  2. (Par extension) (Vieilli) Bande d’étoffe, cordon, qu’il a été d’usage d’attacher par derrière aux vêtements des petits enfants pour les soutenir quand ils commençaient à marcher.
  3. (Figuré) (Vieilli) Extrémité d’une contrée, d’un pays considéré comme limitrophe d’un autre.
    • Montfermeil est situé entre Livry et Chelles, sur la lisière méridionale de ce haut plateau qui sépare l’Ourcq de la Marne. (Victor Hugo, Les Misérables, II, 3, 1 ; 1862)
    • Vers l’an 636 de Rome, le Sénat, sur l’avis de Lucius Crassus, ayant décidé qu’une colonie romaine serait établie à Narbonne, la lisière des Pyrénées fut bientôt munie de postes importants afin de conserver les passages en Espagne et de défendre le cours des rivières. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne], 1888)
  4. (En particulier) Limite d'un bois, d'une forêt, avec les zones déboisées.
    • Les voyageurs venaient d’atteindre la lisière de la forêt et allaient s’enfoncer dans ses profondeurs. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il mangea quelques mûres qu'il trouva dans les ronces de la lisière, après quoi il chercha à s'orienter. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • Il poussa la jument au galop. Elle franchit l'angle de plaine, passa le fossé, et devant la lisière hésita, ne voyant aucune sente où s'introduire. (Robert Marteau, Des chevaux parmi les arbres, Champ Vallon, 1992, p.42)
  5. (Par extension) Limite des glaces d'avec la mer libre.
    • Toutes autres sont les conditions à l'Ouest de la baie formée dans les glaces. La lisière s'écarte pendant les mois d'été, mais ce recul est relativement insignifiant. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]