longtemps

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xe siècle) Composé de long et de temps.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

longtemps /lɔ̃.tɑ̃/

  1. Pendant un long temps.
    • Viens-tu à la fin, Hans ? demanda Tonio Kröger qui avait attendu longtemps sur la chaussée. (Thomas Mann, Tonio Kröger, 1903, traduit par Geneviève Maury, 1921)
    • La Conspiration des Poudres consomma pour longtemps la ruine du catholicisme en Angleterre. Le papisme devint lié, dans les esprits, à de sombres images de complot contre la sûreté de l’État, […]. (André Maurois, Histoire d'Angleterre, Fayard, 1937, p.392)
    • Les foules annamites endureront-elles longtemps les assassins payés par la Démocratie ? (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
  2. Un long temps. Note d’usage : Utilisé après une préposition, avant un adverbe ou après certains verbes comme être ou y avoir.
    • Longtemps auparavant, les Insectes avaient paru, débarras­sés, eux aussi, de la cuirasse qui avait protégé leurs ancêtres. (Henri Bergson, L’Évolution créatrice, Chapitre II, 1908)
    • D’après une étude réalisée en Côte d’Ivoire, dans les lieux où les éléphants avaient disparu depuis longtemps on ne trouvait plus de plants de certaines espèces forestières qu’ils ont coutume de disséminer […]. (Yaa Ntiamoa Baidu, La faune sauvage et la sécurité alimentaire en Afrique, p. 52, FAO, 1998)
    • Nous nous connaissons dès longtemps.
    • Il a demeuré pendant longtemps dans cette ville.
    • Je ne le verrai pas de longtemps.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]