ménage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : menage, ménagé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiiie siècle) Le mot s’écrit mesnage jusqu’au XVIIIe siècle et s’écrivait parfois maisnage par fausse assimilation avec maisnie, maisnée (« maisonnée », « famille ») très proche de sens et de son, lui-même, du latin populaire mansionata, du latin classique mansio dont est issu maison. Le mot cependant est le déverbal avec suffixation en -age du verbe ancien français manoir (« demeurer », « séjourner », dérivé du latin manere (sens identique).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ménage ménages
/me.naʒ/

ménage /me.naʒ/ masculin

  1. Gouvernement domestique et tout ce qui concerne la dépense et l’entretien d’une famille.
    • Ne regardez pas la maison aujourd'hui : je n'ai plus le courage de nettoyer, ni de surveiller le boy. Mais je vous jure que je sais tenir un ménage... (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, Gallimard, 1937. Ch. VIII)
    • Il a un lourd ménage sur les bras.
    • Être dans son ménage.
    • Un ménage bien réglé, bien ordonné.
    • Il donne tant à sa femme pour la dépense du ménage, pour faire aller le ménage.
    • Ménage de garçon.
    • Il a le soin du ménage.
    • Ils font ménage ensemble.
    • Ils font ménage commun.
    • Il s’est mis en ménage depuis peu.
    • Les détails du ménage.
    • La tenue, la conduite du ménage.
    • Toile de ménage, Toile dont le fil était fait dans les maisons particulières et qui avait plus de corps que celle que les marchands vendent ordinairement.
    • Pain de ménage, Pain que l’on cuit dans les maisons particulières et qui est ordinairement d’une farine moins fine, d’une pâte moins légère que le pain de boulanger.
    • Il se dit aussi du Pain de même nature que les boulangers vendent sous ce nom.
    • Liqueurs de ménage, liqueurs qu’on fait chez soi et pour son usage particulier.
    • (Familier) Avoir ménage en ville, Entretenir une maîtresse.
  2. Se dit aussi des meubles et ustensiles nécessaires à un ménage.
    • Cette somme l’aidera à monter son ménage.
    • Son ménage s’en va pièce à pièce.
    • Articles de ménage.
    • Petit ménage, dinette, ustensiles de ménage en réduction que l’on donne comme jouet aux petits enfants.
  3. Soin qu’on donne à l’arrangement et à la propreté des meubles d’un appartement.
    • Cet intérieur de célibataire, tout de même, ça manquait de ménage. Cette table de bois nu, jamais lessivée sans doute, et ce papier des murs méritait d'être changé. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Cette servante est plus propre au ménage qu’à la cuisine.
    • Faire le ménage.
    • Femme de ménage, Femme qui vient du dehors pour prendre soin des choses du ménage.
  4. Union.
    • Faire bon ménage, mauvais ménage, se dit d’un Mari et d’une femme qui vivent en bonne, en mauvaise intelligence.
    • Avez-vous remarqué que la mésentente régnait dans le ménage Bodet ? (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, Gallimard, 1937. Ch. IX)
    • Ces deux personnes font bon ménage ensemble.
    • Ce chien et ce chat font bon ménage.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ménage ménages
/me.naʒ/

ménage /me.naʒ/ masculin

  1. (Collectivement) Ensemble des personnes dont une famille est composée.
    • Une très grande partie des ressources réunies par nos ménages du XXe siècle passe en oripeaux inutiles, en colifichets, en fioles, en brimborions, en honoraires de coiffeurs, en cosmétiques. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Le ménage Fagerolle se débattit parmi les exploits d'huissiers, le menaces de saisie. Il grêlait des papiers bleus, verts, jaunes. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.32)
  2. Association d’un homme et d’une femme mariés ensemble.
    • Celle-ci, mariée à un ingénieur du P.-L.-M., vivait avec ses trois enfants, dans une maisonnette que le ménage avait fait élever, après la guerre, sur un lotissement de Brunoy. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Mettre sa fille en ménage.
    • Se mettre en ménage.
    • Entrer en ménage.
    • Troubler un ménage.
    • Un jeune ménage.
    • Un ménage uni.
    • Un ménage bien assorti.
    • Faux ménage se dit de Deux personnes vivant maritalement sans être mariées.
  3. Action de nettoyer, de ranger.
    • Faire des ménages.
    • Cette femme gagne sa vie à faire des ménages.
  4. (Argot) Prestation rémunérée.
    • Ce journaliste a été blamé par sa direction pour un ménage.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe ménager
Indicatif Présent je ménage
il/elle/on ménage
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je ménage
qu’il/elle/on ménage
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ménage

ménage /me.naʒ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ménager.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ménager.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ménager.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ménager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de ménager.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]