mûr

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : MUR, mur, múr, mùr, mür

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin maturus (« parvenu à maturité, mûr (au sens propre et figuré) »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
Masculin mûr
/myʁ/
mûrs
/myʁ/
Féminin mûre
/myʁ/
mûres
/myʁ/
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
Masculin mûr
/myʁ/
murs
/myʁ/
Féminin mure
/myʁ/
mures
/myʁ/

mûr /myʁ/

  1. Qui a atteint son plein développement, en parlant des produits de la terre.
    • Les pois mûrs & secs sont un des légumes qui fournissent la purée la plus délicate, & l’aliment le moins grossier. (Denis Diderot & Jean Le Rond d’Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers, p. 884)
    • Des principes immédiats contenus dans le raisin, le plus important est le sucre ; aussi, pour faire la vendange, il faut attendre que le raisin soit parfaitement mûr et contienne la plus grande quantité possible de sucre ; […]. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.126)
  2. (Figuré) Qui est près de crever, de percer ; prêt à être ouvert.
    • Cet abcès est mûr.
  3. (Figuré) En place pour pouvoir y travailler, s’en occuper ou l’achever.
    • Cette affaire est mûre, n’est pas encore mûre.
  4. (Figuré) Dont la jeunesse est passée.
    • […] ; des hommes mûrs pleuraient à la vue du drapeau étoilé soutenu par tout le corps de ballet noyé sous les clartés des projecteurs. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 213, Mercure de France, 1921)
  5. (Figuré) Sage, posé, réfléchi.
    • Homme mûr, esprit mûr.
  6. (Par extension) Qui a été examiné avec beaucoup d’attention.
    • Mûre délibération, réflexion.
  7. (Figuré) Être à point pour, apte à.
    • Il a ajouté que l’Angleterre ne lui semblait pas absolument mûre pour l’adoption du système métrique, bien que la question eût fait un grand pas dans ce pays et y eût gagné un certain terrain. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  8. (Désuet) (Figuré) (Familier) Vieux, usé, facile à déchirer.
    • Cet habit est mûr, est bien mûr.
  9. (Vieilli) (Figuré) (Par plaisanterie) Être en âge, depuis longtemps, d’être marié.
    • Cette fille est mûre.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir mur

Références[modifier | modifier le wikitexte]