malheur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Malheur

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Univerbation, → voir mal et heur.

Mal: du latin malum qui signifit souffrance et heur: l'idée de destin de sort et de fatalité

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
malheur malheurs
/ma.lœʁ/

malheur /ma.lœʁ/ masculin

  1. Mauvaise fortune, mauvaise destinée.
    • Le malheur et la mélancolie sont les interprètes les plus éloquents de l'amour, et correspondent entre deux êtres souffrants avec une incroyable rapidité. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Précipiter quelqu’un dans le malheur. Une vie usée par le malheur. Il rejetait sa faute sur le malheur des temps.
  2. Accident fâcheux ; désastre.
    • […], mais ce n’est que le commencement de plus grands malheurs : ces Prussiens, ces Autrichiens, ces Russes, ces Espagnols, et tous ces peuples que nous avons pillés depuis 1804, vont profiter de notre misère pour tomber sur nous. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Des prêtres prêchaient que les malheurs du pays étaient la conséquence des hérésies et de la négligence des devoirs religieux. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le bruit, les allées et venues des gens m'alertèrent. J'accourus avec un funèbre pressentiment, sans toutefois penser à un malheur aussi terrible. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.19)
    • Malheur dieu pâle aux yeux d'ivoire
      Tes prêtres fous t'ont-ils paré
      Tes victimes en robe noire
      Ont-elles vainement pleuré
      Malheur dieu qu il ne faut pas croire.
      (Guillaume Apollinaire; « La Chanson du mal-aimé » in Alcools -1913)
  3. (Figuré) Ce qui est regrettable dans une chose.
    • Le malheur c'est qu’il s'était engagé dans une aventure scabreuse, peut-être sans issue. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.117)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

On dit dans un sens analogue et très familièrement : Quel malheur !

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

malheur /Prononciation ?/ neutre/masculin

  1. (Gallicisme) malheur
    • de Europese Unie had toch regels om deze malheur te voorkomen : l’Union européenne avait pourtant des règles pour prévenir ce malheur

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]