mando

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Basque[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

mando

  1. (Zoologie) Mulet.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif 1[modifier | modifier le wikitexte]

mando

  1. (Médecine) Stérile.

Adjectif 2[modifier | modifier le wikitexte]

mando

  1. Grand, grande, énorme.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • mando sur Wikipédia (en basque) Article sur Wikipédia

Papiamento[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du portugais mando.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

mando masculin

  1. Commandement.

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Verbe 1) De manus (« main ») et dare (« donner ») et le verbe signifie étymologiquement « mettre en main », « donner en main » mais à la différence des composés de dare, comme vendere (« vendre ») ou credere (« »), où la soudure entre le substantif est encore visible, particulièrement au parfait, mandare se comporte comme un verbe régulier.
(Verbe 2) Variante [1] nasalisée (→ voir -n-) de madeo (« mouiller ») soit le sens initial de « saliver », passé à celui de « manger, mâcher » → voir masso et macero. Manducus, manduco (« glouton ») et manducare) sont sans doute dérivé d'un ancien supin *mastus qui explique la forme masticare.

Verbe 1[modifier | modifier le wikitexte]

mando, infinitif : mandāre, parfait : mandāvi, supin : mandātum /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Charger d’une commission, enjoindre.
    • aliquid alicui mandare.
      charger quelqu'un de quelque chose.
    • alicui mandare (ut) + subjonctif
      charger quelqu'un de.
    • alicui mandare ne.
      charger quelqu'un de ne pas.
  2. Assigner, confier.
    • mandare litteris : <confier aux lettres => rédiger.
    • nobis videtur, quicquid litteris mandetur, id commendari omnium eruditorum lectioni decere. Ciceron
      il nous semble que tout ce qu'on rédige doit être lisible pour tous les gens cultivés.
    • fugae vitam suam mandare.
      <confier à la fuite son salut => chercher son salut dans la fuite.
    • reliqui sese fugae mandarunt atque in proximas silvas abdiderunt, César
      les autres cherchèrent leur salut dans la fuite et se cachèrent dans les forêts voisines.
    • corpus humo mandare.
      <confier le corps à la terre => inhumer, enterrer.
    • filiam alicui mandare.
      donner à quelqu'un une fille en mariage.
    • infelix Priamus furtim mandarat (eum) alendum Threicio regi, Virgile
      le malheureux Priam l'avait confié secrètement à la charge du roi de Thrace.
  3. Ordonner, faire dire.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe 2[modifier | modifier le wikitexte]

mandō, infinitif : mandere, parfait : mandī, supin : mansum /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Mâcher, manger, mordre, dévorer.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (mando)
  • [1] Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (mando)

Portugais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de mandar.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

mando masculin

  1. Commandement.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]