maraud

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

L’origine de ce mot est discutée.
  1. Emploi métaphorique de maraud, nom du matou dans les dialectes du centre et de l’ouest de la France qui aurait pris le sens de « vagabond ». Le radical onomatopéique mar(m)- imite le ronronnement des chats ou le miaulement des chats en rut (→ voir marmonner et marlou) avec le suffixe péjoratif -aud.
  2. Apparenté au latin marra (« sorte de houe, marre ») en s’appuyant sur le fait que maraudise signifie « acte, travail de paysan » et que marault est attesté au sens de « artisan qui travaille le bois et qui fabrique des coffrets » ; même chose pour marreux (« ouvrier qui travaille avec la marre » attesté en 1463.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin maraud
/ma.ʁo/
marauds
/ma.ʁo/
Féminin maraude
/ma.ʁod/
maraudes
/ma.ʁod/

maraud /ma.ʁo/

  1. (Péjoratif) (Vieilli) Coquin ; drôle ; personnage vil ou impudent.
    • […] mais, quand j’eus renversé d’un coup de poing le sacristain, l’autre maraud, son camarade de bouteille, me porta un coup avec son gros bâton. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820))
    • Il me semble que ce maraud nous écoute, dit Coconnas, qui, en sa qualité de Piémontais, était fort rancunier, et qui ne pouvait passer au maître de la Belle-Étoile la façon peu civile dont il recevait les voyageurs. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
  2. (Normandie) Chat.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir salaud

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]