marronnier d’Inde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De marronnier et Inde, bien qu’il ne soit pas originaire de l’Inde, mais probablement parce qu’il a été importé par la compagnie des Indes.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
marronnier d’Inde
/ma.ʁɔ.nje d‿ɛ̃d/
marronniers d’Inde
/ma.ʁɔ.nje d‿ɛ̃d/

marronnier d’Inde /ma.ʁɔ.nje d‿ɛ̃d/ masculin

Des fleurs sur un marronnier.
  1. Arbre fréquent dans les parcs et le long des avenues, donnant des graines toxiques mais qui ressemblent aux marrons comestibles. Il fournit l'esculine.
    • Des travaux plus récents ont fait découvrir dans l’écorce du marronnier d’Inde une substance cristallisable, qui a reçu le nom d’esculine. (Théophile Jules Pelouze, Traité de chimie générale, volume 6, 1857)
    • … le marronnier d’Inde… Ni ses feuilles palmées, ni sa fleur grande et décorative ne permettent de le confondre avec le châtaignier. Seul, son fruit, le marron d’Inde peut faire illusion mais la prudence est de mise car bien écervelé serait celui qui le consommerait au risque d’une sérieuse intoxication. — (Bourdu Robert, Le châtaignier, 96 p., page 26, 1996, Actes Sud, Le nom de l'arbre)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]