matanga

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : matánga

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunt du lingala matánga.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
matanga matangas
/ma.tan.ɡa/
matanga matanga
/ma.tan.ɡa/

matanga /ma.tan.ɡa/ masculin

  1. (Congo-Brazzaville, Congo-Kinshasa) veillée de deuil, veillée mortuaire, veillée funèbre.
    • Durant le week-end déjà, durant la cérémonie d’hommage au palais des Beaux Arts de Bruxelles puis lors du « matanga » qui se déroula au Théâtre Varia, on avait compris que ce Kasaïen, qui avait connu une jeunesse difficile et avait tenté sa chance en Belgique au début des années 70, était un artiste complet. (« Salut l’artiste… Un baobab en forêt de Soignes, lesoir.be, 17 oct 2011)
    • À travers les communes de Kinshasa, la capitale de la RDC, les veillées mortuaires, communément appelées «matanga», sont souvent célébrées dans un grand tapage. (« Kinshasa : le vacarme des veillées mortuaires », Journal du Citoyen, n° 56, 07 février 2011)
    • Le matanga intervient après une période pendant laquelle le veuf ou la veuve observent une période de « séparation ». On s’abstient de toute activité mondaine et on adopte un mode de vie sobre et reclus. (Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette (directeurs), Le Petit Futé Congo Brazzaville 2009-2010, 2009)
    • Au cours du matanga, la veillée funèbre, Gustave découvre les rumeurs qui courent sur Sidonie et la façon dont elle est morte. (L’Association des trois mondes, Les cinémas d’Afrique : dictionnaire, 2000)
    • Léon revint au matanga peu après minuit. (Henri Lopes, Le lys et le flamboyant, 1997)
    • Il y a couvre-feu chaque soir. Personne ne peut circuler dans la cité. les matanga, les retraites de deuil, sont interdites. (Ludo Martens, Abo : une femme du Congo, 1995)
    • Il est de la race de ces artistes noctambules qui font plusieurs quartiers en jouant gratuitement dans les matangas (fêtes populaires de retrait de deuil) avec pour seule récompense, comme l’écrit Francis Bebey, une bouteille de bière européenne ou locale (le kiboukou à base de maïs). (Sylvain Bemba, Cinquante ans de musique du Congo-Zaïre, 1920-1970, 1984)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Jean-Alexis Mfoutou, Coréférents et synonymes du français écrit et parlé au Congo-Brazzaville, L’Harmattan, 2007

Swahili[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

matanga classe 6

  1. deuil

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

matanga classe 6

  1. Pluriel de tanga.