mensis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mens-is [1] est un de ces thèmes primitivement terminés par une consonne qui ont ajouté un -is : la forme primitive était mens. C'est ce qui explique le génitif pluriel mensum, qui existe à côté de mensium.
Les adjectifs bimestris, trimestris sont formé à l’aide du suffixe -ter (→ voir paluster et palustris). Par l’addition d'un nouveau suffixe -uus (→ voir ann-uus) on a eu menstruus « qui revient tous les mois, qui dure un mois ». Mensurnus, employé par Cicéron, est fait comme diurnus, nocturnus. II y a deux adjectifs semestris ; l’un pour *sex-mestris « qui dure six mois », l’autre pour *semi-mestris « semi-mensuel »). Le nom de Mena est une imitation du grec. Le sens primitif de mensis parait avoir été « lune ».
De l’indo-européen commun *mḗh₁n̥s. Apparenté à metior (« mesurer ») dont le participe passé fait mensus.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif mensis mensēs
Vocatif mensis mensēs
Accusatif mensĕm mensēs
Génitif mensĭs mensiŭm
Datif mensī mensĭbŭs
Ablatif mensĕ mensĭbŭs

mensis masculin

  1. Mois.
    • singulis mensibus, in singulos menses.
      chaque mois, tous les mois.
  2. Menstrue.
Note[modifier | modifier le wikicode]
Le génitif pluriel fait aussi mensum.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Mois de l’année en latin
  1. Martius
  2. Aprilis
  3. Maius
  1. Junius
  2. Julius
  3. Augustus
  1. September
  2. October
  3. November
  1. December
  2. Januarius
  3. Februarius

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

mensis /Prononciation ?/

  1. Datif pluriel de mensa.
  2. Ablatif pluriel de mensa.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (mensis)
  • [1] Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne