meunier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin molinarius.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin meunier
/mø.nje/
meuniers
/mø.nje/
Féminin meunière
/mø.njɛʁ/
meunières
/mø.njɛʁ/

meunier

  1. Relatif à la minoterie, au moulinage.
    • Il a souligné que les négociants russes ne devaient pas compter sur un changement et devaient commencer à acheminer des stocks vers les régions où la sécheresse a provoqué une pénurie de céréales meunières et fourragères. (L'embargo sur les récoltes sera maintenu jusqu'en 2011 en Russie, Le Devoir.com, 14 aout 2010)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin meunier
/mø.nje/
meuniers
/mø.nje/
Féminin meunière
/mø.njɛʁ/
meunières
/mø.njɛʁ/

meunier masculin

  1. Personne qui possède ou qui exploite un moulin ou une minoterie, personne dont la profession est de fabriquer de la farine de céréales ou de l'huile en utilisant un moulin ou une minoterie.
  2. Sorte de poisson → voir chabot.
  3. (Zoologie) Synonyme de chevesne (poisson).
  4. (Mycologie) Synonyme de clitopile petite prune (espèce de champignons).
  5. (Viticulture) Cépage rouge, essentiellement présent dans le vignoble de Champagne, également appelé pinot meunier.
    • Le meunier est un miraculé. Présent en France dès le XIIe siècle, réputé pour avoir œuvré dans la fabrication de magnifiques blancs, le cépage a été délaissé au profit du chardonnay en raison d'un manque d'acidité et d'une tendance à mal vieillir. (Parlons crus, Libération des 14 et 15/09/2013)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]