meurtre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Déverbal de meurtrir, apparenté à l’anglais murder et à l’allemand Mord.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
meurtre meurtres
/mœʁtʁ/

meurtre /mœʁtʁ/ masculin

  1. Homicide volontaire.
    • L’idée du meurtre inspire bien moins d’effroi lorsque la loi-même en donne l’exemple et le spectacle ; l’horreur du crime diminue dès qu’elle ne le punit plus que par un autre crime. (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
    • La loi de Lynch était fréquemment appliquée ; un homme convaincu de meurtre ou de vol pouvait se voir arrêter, juger, et… pendre, en moins d’un quart d’heure, pour peu qu’un comité de vigilance énergique s’emparât de lui. (Paul de Rousiers, La Vie américaine. Ranches, fermes et usines, 1899, pp. 224-225)
    • Ici, les gens parlaient d’incendies et de massacres, de cruautés et de représailles, du meurtre d’inoffensifs Asiatiques par des tourbes que déchaînait la haine de race, de villes mises à sac et complètement brûlées […] (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, 1921, page 392)
    • À la suite du terrible massacre des juifs de la péninsule ibérique, en 1391, le Call de Perpignan fut envahi, en 1392, et devint la proie du meurtre et du pillage. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, page 129)
  2. (Figuré) Action perçue comme dommageable ou moralement répréhensible.
    • Ma cousine Bette, épouser ce jeune homme-là, elle qui serait sa mère ?… Mais ce serait un meurtre ! (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, chapitre XXII, 1847)

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Cueillir des fruits si verts, c’est un meurtre, c’est un vrai meurtre.
Il crie au meurtre contre ceux qui lui ont fait perdre son procès.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]