moissonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de moisson avec la désinence -er.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

moissonner /mwa.sɔ.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faucher et récolter les blés et autres céréales.
    • Moissonner les froments, les orges, les avoines.
    • On ne moissonne pas encore chez nous.
    • On a moissonné plus tard cette année.
  2. (Par extension) Faire la moisson des grains qu’un champ a produits.
    • Moissonner un champ :
  3. (Figuré) Recevoir; récolter.
    • Moissonner des palmes, des lauriers.
  4. (Figuré) Détruire, faire périr.
    • Combien de personnes, dans l’espèce humaine, ne voit-on pas moissonnées avant l’âge par le manque d’exercice fonctionnel ! (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • Les épidémies ont moissonné une grande partie de la population.
    • Une vie qui s’annonçait si belle a été moissonnée dans sa fleur. (on dit plutôt fauchée).

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]