mouler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De moule et du suffixe -er

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

mouler /mu.le/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Jeter en moule, faire au moule.
    • Mouler une figure, des médailles.
    • Mouler en plâtre, en terre. Quand il s’agit des Métaux, on dit plutôt
    • Fondre ou
    • Couler.
    • Mouler un bas-relief, une statue, etc., Y appliquer une matière propre à en recevoir l’empreinte en creux et à servir de moule pour les reproduire exactement.
    • On dit aussi
    • Mouler une chose sur une autre, La former sur une autre, faire qu’elle en reçoive l’empreinte.
    • Son buste a été fait d’après le masque qu’on avait moulé sur son visage.
  2. (Figuré) (Familier)
    • Se mouler sur quelqu’un, Se former sur lui, le prendre pour modèle.

mouler transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Épouser les contours.
    • Les femmes, très coquettes, revêtent en général le costume traditionnel ; la petite veste très serrée moulant le torse et les bras, passe dans la ceinture d'une culotte flottante. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […], elle était à son habitude sanglée dans un étroit casaquin boutonné jusqu'au menton qui la moulait sans pli, avantageait son buste, et telle qu'on l'eût dite en uniforme. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.40-41)
    • Lettre moulée, Lettre imprimée.
    • Il ne sait lire que la lettre moulée. Il signifie aussi écriture à la main, dont les caractères sont de la même forme que ceux des livres imprimés.
    • Cet écrivain public faisait très bien la lettre moulée.
    • Écriture moulée, écriture régulière et bien formée.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]