mur mitoyen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir mur et mitoyen.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
mur mitoyen murs mitoyens
/myʁ mi.twa.jɛ̃/

mur mitoyen /myʁ mi.twa.jɛ̃/ masculin

  1. (Droit) (Construction) Mur séparant deux parcelles et appartenant aux propriétaires des deux parcelles.
    • Ses appétits de tyrannie étaient donc trompés ; pour les satisfaire, il avait patiemment étudié les lois sur le contrat de louage et sur le mur mitoyen ; il avait approfondi la jurisprudence qui régit les maisons à Paris dans les infiniment petits des tenants, aboutissants, servitudes, impôts, charges, balayages, tentures à la Fête-Dieu, tuyaux de descente, éclairage, saillies sur la voie publique, et voisinage d'établissements insalubres. (Honoré de Balzac, Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau, Chapitre I. « César à son apogée », 1837.)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]