mythomane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Formé de mytho- et -mane, des mots du grec ancien μῦθος (« fable, récit, légende, conte ») et μανία (« manie »).
Attesté en 1879[1] et utilisé premièrement au sens de « personne qui a recours systématiquement aux mythes », le mot est utilisé en psychanalyse en 1905 par Ernest Dupré. → voir mythomanie

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
mythomane mythomanes
/mi.tɔ.man/

mythomane /mi.tɔ.man/ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a la manie pathologique de l’invention mensongère.
    • Des accidents cérébraux localisés dans le lobe préfrontal désinhibent des patients atteints, rendant violents, mythomanes et sans scrupule des hommes ou femmes jusque-là charmants et honnêtes. (Bénédicte de Boysson-Bardies, Le langage, qu’est-ce que c’est ?, page 205, 2003, Odile Jacob)
  2. (Par extension) Qui ment, qui fabule.
  3. Qui est en rapport avec la mythomanie.
    • Il est difficile de savoir s’il s’agit de faits réels ou de fantasmes mythomanes; en tout cas, Valentine s’est sentie mutilée. (Willy Pasini, Donata Francescato, Le courage de changer, page 43, 2001, Odile Jacob)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Qui ment de façon pathologique

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mythomane mythomanes
/mi.tɔ.man/

mythomane /mi.tɔ.man/ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne qui a la manie pathologique de l’invention mensongère.
    • Un, une mythomane.
  2. (Par extension) Menteur.
  3. Personne qui a recours systématiquement aux mythes.
    • Pour ma part, je connais entre autres explications astronomiques, celle des contes de la Mère L’Oie : Petit-Poucet et Cendrillon, La Belle au Bois Dormant et le Chat Botté; et je sais ce qu’il faut croire des récits de la Bible, et, cela va sans dire, de l’Evangile dans ses moindres détails; car le rapprochement, que dis-je ? l’identité de Jésus et d’Osiris n’offre pas le plus léger doute pour ces interprètes mythologues ou… mythomanes à tout crin. Mythomanie plus hypothétique qu’expérimentale dans ses recherches, plus confessionnelle que scientifique dans ses conclusions ! (Bulletin de la Société de Borda, volume 51, page 8, 1879)
    • Charles Guignebert a nommé ces auteurs les « mythomanes » pour indiquer avec quelle obstination ils ont cherché le mythe que la foi chrétienne avait soi-disant historisé pour se donner un fondement historique. (Pierre Barthel, Interprétation du langage mythique et théologie biblique, 1967, E. J. Brill)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Personne qui ment de façon pathologique
Personne qui ment

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Bulletin de la Société de Borda, volume 51, page 8, 1879