n’est-ce pas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis n'est-ce pas)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir ne, est, ce et pas.

Locution-phrase[modifier | modifier le wikitexte]

n’est-ce pas /n‿ɛs pa/

  1. Marqueur de question-tag. Est-ce que c’est vrai ?, dites-moi si je me trompe.
    • Tu es un homme, n’est-ce pas ?… t’as l’âge, t’as le physique, t’as tout… (Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, Germinie Lacerteux, Chapitre XXVI, 1865)
    • Je me doute bien de ce qui vous amène, dit d’Argenton qui se souciait peu d’un tête-à-tête avec le médecin. C’est pour l’enfant, n’est-ce pas ? (Alphonse Daudet, Jack, Chapitre XI, 1876)
    • D’abord, vous aimez les arts, n’est-ce pas ? — Non. — Si, pardon, vous les aimez. Allez à l’Opéra. Nous parlerons de votre goût éclairé pour la musique. Vous avez bien entendu quelquefois un orgue de Barbarie, n’est-ce pas ? — Non. — Alors, une boîte à musique ? (Guy de Maupassant, Vive Mustapha !, Le Gaulois, 30 juin 1881)
    • Laissez-moi à ce propos, mon cher Roudil, vous raconter un détail qui me revient en mémoire et qui n’a d’ailleurs aucun rapport, même lointain, avec ma réclamation  ; mais la table n’est pas louée, n’est-ce pas ? (Alphonse Allais, À Monsieur Roudil, dans Deux et deux font cinq, 1895)
    • Il fallait bien, n’est-ce pas, que tous les cultivateurs de la région contemplassent ces nouveautés. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]