nef

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Conventions internationales[modifier | modifier le wikitexte]

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

nef

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du néfamais.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin navis, via son accusatif navem.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
nef nefs
/nɛf/
La nef d’une église. (3)

nef /nɛf/ féminin

  1. (Vieilli) (Poétique) Grand navire à voile, à l’époque du moyen-âge.
  2. (Héraldique) Vaisseau.
    • […]; elle ne signait pas en vain Nieuport-la-Noble ; elle ne portait pas pour rien sur son blason un lion lampassé issant d'une nef et brandissant une hallebarde. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.103)
  3. (Architecture) (Religion) Partie d’une église où se tiennent les fidèles, généralement comprise entre le portail et le chœur dans le sens longitudinal, dont la voûte rappelle la coque d’un vaisseau renversée.
    • Cette église se compose d’une nef dont la construction remonte à la fin du XIe siècle ou au commencement du XIIe, et d’un transept avec abside et chapelles, datant du commencement du XIVe siècle. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Elles eurent un sentiment de délivrance, en levant les yeux vers les hautes fenêtres gothiques de la nef, qui s’élançaient au-dessus de la lourde assise romane. (Émile Zola, Le Rêve, chap. 9)
    • Et le soir, quand la nef harmonique de la cathédrale s’endormit couchée les bras en croix, il aperçut, de l’échelle, à l’horizon, un village incendié par des gens de guerre, qui flamboyait comme une comète dans l’azur. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Et il descendit de sa chaire, plus rouge et plus excité que jamais, les yeux lançant des éclairs et brandissant vers la nef un poing terrible et vengeur. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin navis.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet nef nefs
Cas régime nef nefs

nef féminin

  1. Bateau.
    • Elle dit « Ami, Kaherdin arrive. J'ai vu son bateau sur la mer. »

Cornique[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

À comparer avec les mots neñv en breton, nef en gallois, neamh en gaélique, nemos en gaulois (sens identique).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

nef /Prononciation ?/ masculin

  1. (Religion) Ciel.

Gallois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

À comparer avec les mots neñv en breton, nef en cornique, neamh en gaélique, nemos en gaulois (sens identique).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

nef /Prononciation ?/ féminin ou masculin (pluriel nefoedd)

  1. (Religion) Ciel.

Islandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux norrois nef, du proto-germanique *naƀja-.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Type Singulier Pluriel
Cas Indéfini Défini Indéfini Défini
Nominatif nef nefið nef nefin
Accusatif nef nefið nef nefin
Datif nefi nefinu nefjum nefjunum
Génitif nefs nefsins nefja nefjanna

nef /nɛːv/ neutre

  1. (Anatomie) Nez.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • nef sur Wikipédia (en islandais) Article sur Wikipédia