notifier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin notificare (« faire connaître »), de notus (« connu ») et de facio (« faire »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

notifier /nɔ.ti.fje/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire connaître dans les formes prescrites par la loi ou par l'usage.
    • Notifier un jugement à quelqu’un.
    • On fit notifier le traité aux ambassadeurs.
    • Dans la foulée, et sans passer par les canaux diplomatiques, sept policiers se sont rendus à la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Paris pour notifier à M. Hammouchi une convocation émanant d’un juge d’instruction. (« Coups de froid dans les relations franco-marocaines », Le Monde.fr avec AFP, 24 février 2014)
  2. Faire connaître.
    • Saint Augustin le déclare expressément : « une chose notifiée par allégorie est certainement plus expressive, plus agréable, plus imposante que lorsqu’on l’énonce en des termes techniques. » (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. Avertir de ; alerter au sujet de ; informer de.
    • On lui avait pourtant bien notifié le danger.
  4. (Anglicisme) Avertir (quelqu’un). Note : La forme « notifier quelqu’un » n’est pas traditionnelle, et est donc parfois condamnée par les ouvrages normatifs ou les organismes officiels (par exemple le site canadien TERMIUM Plus).
    • Vous pouvez être notifié de l’état de l’appareil par e-mail, par exemple si l’appareil n’a plus de papier ou si le papier est coincé. (site support.ricoh.com)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]