nouveau venu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : nouveau-venu

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de nouveau et du participe passé de venir : venu.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin nouveau venu
/nu.vo və.ny/
nouveaux venus
/nu.vo və.ny/
Féminin nouvelle venue
/nu.vɛl və.ny/
nouvelles venues
/nu.vɛl və.ny/

nouveau venu /nu.vo və.ny/ masculin

  1. Celui qui vient d’arriver dans un lieu ou d’être admis dans un groupe.
    • Pendant que le nouveau venu se débitait à lui-même ce monologue, un autre cavalier, entré par l’autre bout de la rue, […], s’arrêtait et demeurait aussi en extase devant l’enseigne de la Belle-Étoile. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV)
    • D’abord, les deux nouveaux venus parurent terribles, puis ils furent agréables et désirables comme des frères. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 340 de l’éd. de 1921)
    • Les bistros regorgeaient d’hommes, de femmes endormis, que parfois le garçon réveillait pour qu’ils cédassent la place à de nouveaux venus. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Nous réservâmes aux nouveaux venus un accueil qui fut cordial et empressé, mais le temps n’était pas aux effusions et d’un commun avis, il fallait agir vite. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]