nymphe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin nympha, lui-même de grec ancien νύμφη, númphê (« jeune mariée », « promise », « jeune fille »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nymphe nymphes
/nɛ̃f/
Nymphes et satyre, par William Bougereau (1873)
Nymphe de Phylloxéra

nymphe /nɛ̃f/ féminin

  1. (Mythologie grecque et romaine) Divinité féminine d’un rang inférieur qui hante les fleuves, les sources, les bois, les montagnes, les prairies, les mers, etc., et personnifie les forces vives de la nature.
    • Les nymphes des bois, des eaux.
    • Ô nymphe, ô source antique aux froides transparences ! (Jean Lorrain, Les Nymphes)
  2. (Poésie) Belle jeune fille ou jeune femme.
    • Le visage couvert de riches éphélides,
      Une nymphe endormie en offrant ses beaux seins,
      D’une main martelée à la perle d’airain,
      Rejoint l’éternité sous des soleils torrides.
      (Francis Etienne Sicard, « La Nymphe » dans Lettres de soie rouge, 2011)
  3. (Ironique) Jeune fille ou jeune femme attachée à un lieu, à un rôle, à une fonction.
    • Sur les deux mâles, l’un rempilait comme adjudant au 55e de ligne, en Avignon, cité des Papes et des punaises, et cueillait une flamboyante vérole parmi les nymphes de la rue des Grottes. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 27)
  4. Stade de métamorphose d’un insecte, intermédiaire entre l’état de larve et celui d’imago.
    • La pupe est formée par la dernière exuvie larvaire rétractée qui constitue un puparium chitinisé, dur et résistant. La pupe enferme la nymphe et ne permet pas de distinguer les parties de l’imago. (P. Pesson & ‎Jean Louveaux, Pollinisation et productions végétales, Éditions Quae, 1984, note bas de p. 52)
  5. (Anglicisme) (Sens non classique) Larve âgée du puceron dont les ébauches des ailes sont déjà développées.
  6. (Anatomie) (au pluriel) Petites lèvres, replis membraneux de chaque côté de l’orifice vaginal sous les grandes lèvres de la vulve.

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Nymphe mythologique
Nymphe zoologique

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nymphe nymphes
/nɛ̃f/

nymphe /nɛ̃f/ féminin

Une nymphe.
Une nymphe, revers.
  1. (Zoologie) Une espèce d’insecte lépidoptère (papillon) de nuit de la famille des noctuidés (Noctuidae) dont le dos des ailes est de couleur brune avec des bandes foncées et du jaune sur les ailes postérieures.

Variante par contrainte typographique[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

(certaines traductions et certains termes peuvent être au pluriel)

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

(simplifié)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]