objecter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiiie siècle) Du latin objectare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

objecter /ɔb.ʒɛk.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Opposer un argument ou une affirmation.
    • M. le marquis de Dampierre objecte que malheureusement les Othellos sont trop sujets au phylloxera. Il a été obligé de sulfurer les siens. (Comptes rendus des travaux de la Société des agriculteurs de France, vol.24, p.390, 1893)
    • On peut objecter de bonnes raisons à cette hypothèse. — Je sais tout ce qu’on peut objecter.
  2. (Par extension) Alléguer, opposer une difficulté, un empêchement, un obstacle à une demande.
    • Objecter la fatigue pour ne point sortir.
    • Il sollicitait ce poste, on lui objecta sa trop grande jeunesse.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]