offenser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1433) Dénominal de offense et -er plutôt que directement emprunté au latin offensare, fréquentatif de offendere (« heurter »), qui donne l’ancien français offendre (« contrevenir, offenser »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

offenser transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Outrager quelqu’un par une offense.
    • Offenserais-je le Très-Haut si à la messe dimanche prochain, j'ai pour mes paroissiens une intention particulière ? (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Il l’a gravement offensé.
    • Offenser la mémoire
  2. Blesser.
    • Un son trop aigre offense l’oreille.
  3. (Figuré) Blesser, choquer.
    • De telles paroles offensent les oreilles.
    • Les louanges excessives offensent la modestie.
    • Offenser la bienséance.

s’offenser transitif

  1. Se piquer, se fâcher.
    • Il s’offense de ce que je ne le vais pas voir.
    • Ne vous offensez pas si je vous contredis.
    • Il s’offense d’un rien.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]