oléoduc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin oleum (« huile ») et ducere (« conduire »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
oléoduc oléoducs
/ɔ.le.ɔ.dyk/
Un oléoduc en Alaska

oléoduc /ɔ.le.ɔ.dyk/ masculin

  1. Tube de transport de pétrole.
    • Les oléoducs de petit diamètre servent au transport des hydrocarbures sur de courtes distances, les longs trajets étant assurés par les chemins de fer ou les bateaux. (Maurice Ezran, John D. Rockefeller : La naissance d'une multinationale, L'Harmattan, 2004)
    • Les pétroliers géants ne pouvant emprunter le canal, le projet d'un oléoduc transisthmique vit le jour à la fin des années 1970. Commencé en 1981 et mis en service début 1983, cet oléoduc sert au transport du pétrole en provenance des gisements de l'Alaska et à destination des raffineries de la côte est des États-Unis. (François Trotet, Le Panamá, page 122, Karthala Éditions, 1991)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]