outrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De outre.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

outrer /u.tʁe/ transitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Porter les choses au-delà de la juste raison.
    • …, et les pointes de ses bottines, outrant la mode ridicule du temps, se relevaient de manière qu’il lui fallait les attacher, non pas à ses genoux, mais à sa ceinture, …. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • À tour de rôle elles outrèrent le rouge de leurs lèvres, l'orangé de leurs joues, grimacèrent identiquement pour vérifier l'éclat de leurs dents, enfin se ressemblèrent d'une manière banale et frappante. (Colette, Le Toutounier, 1939)
  2. Offenser quelqu’un gravement, pousser sa patience à bout.
    • Vous l’avez outré. Vous l’avez tellement outré qu’il ne vous le pardonnera jamais.
  3. Pousser un cheval au-delà de ses forces.
    • Mener un cheval si longtemps au galop, c’est l’outrer.
  4. (Pronominal) S’offenser gravement.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]