pénitence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : penitence

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin paenitentia, du verbe paenitere

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

pénitence féminin

  1. Repentir suivi d’expiation, regret d’avoir offensé Dieu.
    • La pénitence est une vertu chrétienne.
    • Une pénitence tardive.
    • Les fruits de la pénitence.
    • Sacrement de pénitence ou
    • Sacrement de la pénitence, Celui des sept sacrements de l’église par lequel le prêtre remet les péchés à ceux qui s’en confessent à lui.
    • Le tribunal de la pénitence se dit du Prêtre qui confesse et du Lieu où il confesse.
    • Aller porter ses péchés au tribunal de la pénitence.
  2. Ce que le prêtre ordonne en satisfaction des péchés que l’on lui a confessés.
    • Son confesseur lui a donné pour pénitence un Pater et un Avé à réciter.
    • Accomplir sa pénitence, satisfaire à sa pénitence, faire sa pénitence.
    • Les pénitences publiques ne sont plus en usage dans l’église.
  3. Austérités qu’on s’impose volontairement pour l’expiation de ses péchés.
    • Faire pénitence de ses péchés.
    • Vivre dans la pénitence, dans une pénitence continuelle, dans les exercices de la pénitence.
    • Il faut faire pénitence, si l’on veut être sauvé.
    • Le carême est un temps de pénitence.
    • Les psaumes de la pénitence. Voyez « psaume ».
    • (Figuré) Faire pénitence de ses excès, de ses torts, de sa mauvaise conduite, En être puni par quelque maladie, par quelque infirmité, par quelque malheur.
    • Il fait pénitence du passé.
    • Il s’est abandonné à la débauche dans sa jeunesse, il en fait maintenant pénitence.
    • Il s’est perdu par son indiscrétion, et il a maintenant tout le loisir d’en faire pénitence.
  4. (Figuré) (Familier) Mauvaise chère.
    • Si vous voulez demeurer à dîner avec nous, vous ferez pénitence.
  5. Punition imposée pour quelque faute.
    • Voilà une rude pénitence pour une faute bien légère.
    • Faire subir une pénitence.
    • Mettre un enfant en pénitence.
  6. (Jeux) Peine qu’on impose à ceux qui ont manqué aux règles, aux conventions, ou qui n’ont pas deviné quelque chose, qui ont mal répondu.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]