parpaillot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’occitan parpaillo, parpalho(n), (lombard parpaya, piémontais parpayun, italien parpaglione), « papillon », peut-être par allusion à l’infidélité des protestants, butinant d’église en église[1]. Peut-être du fait qu’ils subissaient le bûcher, comme un papillon de nuit vient se brûler aux flammes d’un feu Référence nécessaire ou qu’ils se réunissaient la nuit autour du feu Référence nécessaire. Attesté chez Rabelais en 1535 au sens de papillon. Une hypothèse se base sur la décapitation en 1562 de Jean-Perrin Parpaille, chef protestant. Une autre hypothèse, sur les vêtements blancs qu’ils portaient notamment au siège de Clairac en 1621.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin parpaillot
/paʁ.pa.jo/
parpaillots
/paʁ.pa.jo/
Féminin parpaillote
/paʁ.pa.jɔt/
parpaillotes
/paʁ.pa.jɔt/

parpaillot /paʁ.pa.jo/ masculin

  1. (Familier) Protestant. — Note : Terme de raillerie que l’on appliquait autrefois.
    • Ces misérables parpaillots, si on veut les noyer, il faudra les jeter à l’eau comme les chats, avant qu’ils ne voient clair. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Le débat qui se poursuit aujourd'hui n'est donc qu'une nouvelle face du grand débat qui a abouti à la Saint-Barthélémy. Si Lorraine règne, messieurs, malheur aux parpaillots maudits, convertis ou non ! (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
  2. (Par extension) Personne qui ne pratique pas sa religion ou qui n’a pas de religion.
    • L’indifférence en matière de foi était devenue de règle, car d’hostilité on n’en sentait point trop encore ; à peine sourdait-elle, peut-être, dans quelques propos sacrilèges que les mauvaises langues : francs-maçons, libres-penseurs, anarchistes, parpaillots, ennemis déclarés de Dieu et de ses ministres, brebis galeuses fort rares heureusement dans son troupeau, s’essayaient malicieusement dans l’ombre à propager. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (parpaillot)