patent troll

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunt de l’anglais patent troll (« troll à brevets »).

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

patent troll /Prononciation ?/ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Personne ou entité qui utilise la concession de licence et le litige de brevets comme principale activité économique.
    • Le fonds de propriété intellectuelle se présente sous la forme d’une société de droit américain (Caroline du Nord) fondée en 2005 par IBM (le plus gros détenteur de brevets), Novell, Philips (qui possède une partie des brevets afférents au MP3 !), Red Hat et Sony, dont le but est d'acquérir des brevets, relicenciés sans paiement aux membres (de fait, c'est aussi, quelque part, une patent troll, mais à but non-lucratif). (Gilles Blanc, Linux embarqué : Comprendre, développer, réussir, 2011)
    • Le développeur Turbine affronte son premier patent troll (site www.pcworld.fr)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De patent (brevet) et troll.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
patent troll
/ˈpeɪtənt tɹoʊl/
patent trolls
/ˈpeɪtənt tɹoʊlz/

patent troll /ˈpeɪtənt tɹoʊl/

  1. Patent troll.
    • This perception of a patent troll must be changed because it unfairly gives a number of legitimate intellectual property businesses a bad name. (Marc Morgan Stop Looking under the Bridge for Imaginary Creatures: A Comment Examining Who Really Deserves the Title Patent Troll, 2008, lien)
      Cette perception du patent troll doit être changée, car elle fait injustement mauvaise presse à un certain nombre de pratiques légitimes en propriété intellectuelle.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]