patronage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De patron et suffixe -age.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
patronage patronages
/pa.tʁɔ.naʒ/

patronage /pa.tʁɔ.naʒ/ masculin

  1. Rapports de protection qui existaient à Rome entre les patrons et leurs clients.
    (Par extension) Protection qu’un homme puissant accorde à un homme d’une condition inférieure.
    • Le patronage de ce ministre lui a été fort utile.
  2. Protection d’un saint-patron.
    • Une chapelle sous le patronage de saint Pierre.
  3. Association qui donne protection et secours aux pauvres. (Par extension) Le local où se réunissent les enfants ou adolescents qui en reçoivent le bénéfice.
    • Œuvre de patronage des enfants orphelins. - Colonie de vacances d’un patronage. - Il a passé sa journée au patronage.
  4. (Histoire) Droit qu’un prélat ou un seigneur laïque avait de nommer à un bénéfice ecclésiastique.
    • Sa terre lui donnait droit de patronage sur cette chapelle.
  5. (Par extension) (Plus rare) Contrôle exercé par la puissance publique sur le clergé.
  6. (Économie et gestion d’entreprise) Soutien moral explicite, parrainage apporté à une personne, une manifestation ou une organisation.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]