pellet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xxe siècle) De l’anglais, lui-même dérivé du français (voir anglais pellet ci-dessous), c'est un exemple récent des nombreux « aller-retours » entre ces deux langues, tel l'anglais flirt, venu de « fleureter, conter fleurette » puis revenu en français pour donner le verbe flirter, se prononçant ... exactement comme son « ancêtre » !

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pellet pellets
/pɛ.lɛ/

pellet/pɛ.lɛ/ masculin

  1. (Médecine) Comprimé à résorption lente placé sous la peau.
    • Ces auteurs ont observé, chez des addisoniens traités par des injections quotidiennes de Doca en solution huileuse ou par implantations sous-cutanées de pellets, des manifestations articulaires. (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p.549)
  2. (Métallurgie) Petite boulette de minerai de fer.
    • Avec du minerai de fer très finement broyé et mouillé, on confectionne des boulettes, qui sont ensuite cuites au four à la température d'agglomération du métal. Ces boulettes sont appelées pellets, et l'opération la pellétisation. (Sciences, mars-avril 1960, p.90)
  3. (Par extension) Combustible sous forme de granulés, de bois ou d’autres matériaux.
    • Un procédé de fabrication permet aux déchets une fois broyés d'être directement mis dans la presse pour en faire du pellet sans passer par l'étape de séchage très énergivore. Ce granulé est commercialisé en circuit court pour alimenter les chaudières biomasse et les poêles polygranulés. (Actu-environnement [1])
  4. (Industries agricoles) Granulé de produits végétaux.
    • Tourteau de soja 48 sous forme de pellets. Sac de 25 kg. (Publicité agricole)
    • La formation des pellets, à l’étape 7, a été définie comme point critique et un seuil critique fixé à 12 pour cent d’humidité dans les pellets refroidis. L’insuffisance de refroidissement ou d’aération des pellets entraîne une teneur en eau inacceptable. (F.A.O., Manuel sur l’application du Système de l’analyse des risques - points critiques., 2003)


Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

pellet /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de pelet.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (pellet)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français pelete, pelote.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pellet
/'pɛlɪt/
pellets
/'pɛlɪts/

pellet

  1. Boulette, pelote.
  2. Plomb (de carabine).
  3. Pastille, pilule.
  4. (Héraldique) Tourteau noir (sable).
  5. (Ornithologie) Pelote de réjection.