peto

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : petó

Basque[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici..

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

peto

  1. (Pays basque français) Liard [ancienne pièce de monnaie de peu de valeur].
  2. (Pays basque français) Peu de chose, bagatelle.
  3. (Pays basque français) Erreur, coup manqué, faute.

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

peto

  1. (Vêtements) (Pays basque espagnol) Salopette, combinaison.
  2. (Jeux) Plastron.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

peto

  1. (biscayen) Égal, identique, comme, même.
  2. (biscayen) Authentique.

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

peto masculin

  1. Pet, prout

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Le sens le plus ancien[1] est « voler », d'où « se diriger rapidement vers, attaquer » (→ voir voler dans les plumes).
Il ne s'est conservé que dans accipiter et dans les deux adjectifs praepes et propitius qui faisaient partie de la langue des augures : les oiseaux volant en avant étaient regardés comme favorables, les oiseaux qui se dirigeaient vers l'observateur (adversae volucres) passaient pour contraires. En grec, les deux sens « voler » et « tomber » se sont repartis sur des formes différentes, mais toutes provenant de l’indo-européen commun *pet[2] qui donne, pour le grec ancien, πέτομαι, pétomai (« voler ») et πτερόν, pterón (« oiseau »), d'une part, et πίπτω, pipto (« tomber »), d'autre part.
En latin, cette racine donne aussi penna pes+na (« plume »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

pĕto, infinitif : pĕtĕre, parfait : pĕtīvi, supin : pĕtītum /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Atteindre, toucher, frapper, tomber sur, attaquer
    • genitor, quem primum petebam, Virgile : mon père que je cherchais à atteindre en premier.
    • petere aliquem saxis, attaquer quelqu'un à coups de pierres.
    • petere aliquem morsu, chercher à mordre quelqu'un.
  2. Chercher à atteindre, viser (au propre et au figuré).
    • petere aliquem fraude, dresser un piège à quelqu'un.
  3. Gagner un lieu, se diriger vers, tendre vers, aborder.
    • petere altum, gagner le large.
  4. Aller chercher, se procurer, prendre.
    • Tartareum ille manu custodem in vincla petivit, Virgile : de sa main, il jeta dans les fers le gardien du Tartare.
  5. Chercher à obtenir, désirer, aspirer à, rechercher, demander, prier de.
    • petere aliquid ab (ex) aliquo, demander quelque chose à quelqu'un.
    • petere ut : demander de.
    • petere (ut) ne : demander de ne pas.
    • a vobis peto, primum ut consilium probetis meum, deinde ne frustra dehortando impedire conemini, Nep. : je vous demande, premièrement, d'approuver mon dessein, et ensuite de ne pas tenter vainement de m'y faire renoncer par des exhortations.
  6. Briguer une position, être candidat.
    • petere consulatum, briguer le consulat.
    • de iis, qui nunc petunt, Caesar certus putatur, Ciceron : parmi les candidats actuels, César est le seul qui soit sûr de son élection.
  7. Demander en justice, ester.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne
  2. Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959, en ligne