philtre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin philtrum (« philtre »), lui-même emprunté au grec ancien φίλτρον.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
philtre philtres
/filtʁ/

philtre /filtʁ/ masculin

  1. Breuvage, drogue, qu’on suppose propre à donner de l’amour, ou, en général, à provoquer quelque passion.
    • Qu’est-ce alors que le philtre ? C’est l’alibi de la passion. C’est ce qui permet aux malheureux amants de dire : « Vous voyez que je n’y suis pour rien, vous voyez que c’est plus fort que moi ». (Denis de Rougemont, L’Amour et l’Occident , 1939)
    • Jadis le sorcier, le magicien, le jeteur de sort faisaient grand usage du crapaud. […] On le cuisait dans des chaudières pour lui, soutirer des poisons ou des philtres. (Jean Rostand, La Vie des crapauds, 1933)
    • Les amoureux savent leur trouver des philtres, répondit madame Mignon. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]