plume

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Plume, plumé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(nom commun 1) (Siècle à préciser) Du latin pluma (« plume », « duvet »).
(nom commun 2) De plumard.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
plume plumes
/plym/
Une plume. (1)
Des plumes de stylo-plume. (5)

plume /plym/ féminin

  1. Phanère corné, garni de barbes et de duvet, qui couvre le corps des oiseaux.
    • Les plumes de la tête, du corps, des ailes, de la queue.
    • Arracher des plumes à un oiseau.
    • Un tuyau de plume.
    • Des barbes de plume.
    • Un bec de plume.
    • Léger comme une plume.
    1. (En particulier) Plume employée comme ornement, comme parure.
      • […] : puis il […] se coiffa d’un toquet de velours noir sans plume ni pierreries, s’enveloppa d’un manteau de couleur sombre, […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    2. (En particulier) Plume dont on se servait pour écrire.
      • Avant la généralisation des plumes métalliques, les plumes d’oie préparées à Auvillar étaient réputées. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  2. Plumage.
    • La menue plume des oiseaux s’appelle duvet.
    • Cet oiseau mue, toute sa plume tombe.
  3. Amas de plumes.
    • Un lit de plume.
    • Mettre de la plume dans un coussin, dans un oreiller, dans un traversin.
    • Coucher, dormir sur la plume, coucher, dormir sur un lit de plume.
  4. (Par métonymie) Oiseaux.
    • Ce chien est au poil et à la plume, il chasse toute sorte de gibier, comme lièvres, perdrix, etc.
  5. (Par analogie) Mine, bout d'un stylo, lame de métal pointue et fendue, en forme de bec de plume qu’on emploie pour écrire.
    • Il y avait vraiment une malédiction du Ciel sur les ganaches de sacristie qui n’appréhendaient pas de manier une plume. Leur encre se muait aussitôt en une pâte, en un galipot, en une poix qui engluaient tout. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Plume métallique, plume de fer, plume d’or.
    • Je prends la plume pour vous informer que
    • Briser sa plume, cesser d’écrire par protestation.
    • On le trouve toujours la plume à la main.
  6. (Figuré) Écriture.
    • Tu admets, ô Prospêtès, que, par le verbe et par la plume, je fasse profession d'amoralité. Que je me décrive comme un être ayant rompu avec la morale officielle ou la morale officieuse. (Émile Armand, "Amoral", dans Les réfractaires, n°2, février-mars 1914)
    • Lui qui, d’habitude, d’une plume sûre, attaquait méthodiquement le papier, s’exténuait sur ses phrases. Il peinait, raturait, repoussait soudain une feuille avec violence […]. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.54)
    • C’est là, nous le comprenons, une rude tâche à remplir, il faudrait une plume autrement exercée que la nôtre, pour dire tout ce qu’il y a d’irréfléchi, d’irrationnel et d’absurde dans un système trop absolu ; […]. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
  7. Ouvrage de l’esprit, style, manière d’écrire d’un auteur.
    • Les ouvrages qui sortent de sa plume.
    • Tout ce qui part de sa plume est excellent.
    • Il vit de sa plume.
    • Guerre de plume, dispute par écrit entre des écrivains.
  8. (Figuré) Auteur.
    • C’est une des meilleures plumes de France, de son siècle.
    • C’est une plume féconde, une plume satirique, une plume vengeresse.
    • La plume et l’épée, Les écrivains et les militaires.
  9. (Vulgaire) (Argot) (Sexualité) Fellation.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Méronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Holonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
plume plumes
/plym/

plume /plym/ masculin

  1. (Argot) Lit, plumard.
    • …quand une nuit v'là l'Dudule qui rapplique, les fouilles pleines de fafiots et d'perlouses, qui pose tout ça d'ssus l'plume et qui m'regarde. (Francis Carco, Images cachées, 1929)

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe plumer
Indicatif Présent je plume
il/elle/on plume
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je plume
qu’il/elle/on plume
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
plume

plume /plym/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de plumer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de plumer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de plumer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de plumer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de plumer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France  : écouter « plume [plym] »

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]