pluvial

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin pluvialis.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin pluvial
/ply.vjal/
pluviaux
/ply.vjo/
Féminin pluviale
/ply.vjal/
pluviales
/ply.vjal/

pluvial masculin

  1. Qui a rapport à la pluie.
    • Les murs, […], prouvaient le mauvais état de la toiture, où des taches, semblables à des filets bruns, indiquaient les infiltrations des eaux pluviales. (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1830)
    • Les terres en général sont froides et compactes ; les eaux pluviales s'y infiltrent lentement et les rendent fort humides pendant l'hiver et le printemps ; on les désigne, dans le pays, sous le nom de gruette et de bournais. (Beauvais de Saint-Paul, Essai historique et statistique sur le canton et la ville de Mondoubleau, 1837, p.20)
  2. Qui reçoit beaucoup de pluie.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pluvial
/ply.vjal/
pluviaux
/ply.vjo/

pluvial masculin

  1. (Liturgie) Grande chape que portent, à la messe et aux vêpres, le diacre, le sous-diacre et l’officiant quand il encense.
  2. (Histoire) Sorte de pèlerine pour se protéger de la pluie.
    • Prenant son pluvial, l’abbé Vernay remonte jusqu’à l’église. (Bernard Tirtiaux, Les sept couleurs du vent, Denoël, p. 146)

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]