poêle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : poële, poêlé, poëlé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom commun 1) Du latin patella (« patelle, petit plat ») qui donne l’ancien français paielle (« ustensile de ménage servant à frire, souvent à longue queue ») ou paelle et, via l’espagnol, le français paella. Au quatorzième siècle, tenir la cowe de la poeille, « avoir le maniement des affaires ». Au seizième siècle, sauter de la poesle en la braise, « aller de mal en pis ».
(Nom commun 2) Du latin pensilis (« qui pend, suspendu, bâti sur voûte ou sur pilier ») qui, phonétiquement a évolué comme pensum vers poids. Le mot latin désigne les balnea pensilia, « bains construits sur des voûtes et chauffés par-dessous, hypocauste ». Pensilis est usité par Grégoire de Tours comme substantif au sens de « chambre chauffée par en-dessous », ce qui prouve l’existence de ce type de pièce et de sa dénomination dans l’Ouest de la France jusqu’à l’an 600. En 1351, poile a le sens de « chambre chauffée par un poêle », au seizième siècle, on l’écrit poële et il a le sens de « fourneau servant au chauffage ».
(Nom commun 3) Du latin pallium (« couverture, manteau ») qui donne le cas régime pluriel palis au dixième siècle avec le sens de « riche étoffe venue d’Orient » et, au cas sujet, palie. Au douzième siècle, on le retrouve sous la forme paile, puis vers 1210, poile, orthographié poille à la Renaissance et, en 1680, poêle.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
poêle poêles
/pwal/
Une poêle émaillée. (1)

poêle /pwal/ féminin

  1. (Cuisine) Ustensile de cuisine, fait de tôle ou de fer battu, avec une longue queue et dont on se sert pour frire, pour fricasser.
    • Mme Chappaz jeta dans la poêle pleine d’huile bouillante les pommes de terre coupées en tranches minces, […]. (Charles Ferdinand Ramuz, Adam et Ève, p.9, L'Âge d'Homme, 1978)
    • Dans ces dernières, il faut distinguer les crêpes cuites sur le bilig et les crêpes à la poêle confectionnées dans les familles, particulièrement à la Chandeleur ou au Mardi-Gras. (Simone Morand, Cuisine traditionnelle de Bretagne, p.225, Éditions Jean-Paul Gisserot, 1998)
    • Lorsque le soleil commençait sa lente descente vers l'ouest, Djida se relâchait un peu et souvent nous fricassait des abattis de volailles dans une poêle à long manche qu'elle déposait à même les braises, […]. (Dawoud Hamami, Les exilés du Yémen heureux, L'Harmattan, 1994, p.30)
  2. (Arts) Divers ustensiles qui servent à faire fondre le suif, la cire, l’étain, le plomb, etc.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
poêle poêles
/pwal/
Femme au coin du poêle.

poêle /pwal/ masculin

  1. Appareil de chauffage, souvent utile à la cuisson.
    • Au centre du salon se dressait un poêle énorme, moitié brique, moitié faïence, dont le gros tuyau de tôle, traversant le plafond, allait épancher au dehors des torrents de fumée noire. Ce poêle tirait, ronflait, rougissait sous l’influence des pelletées de charbon que le chauffeur, […], y engouffrait sans cesse. ((Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Ici un vieillard tuberculeux tisonnant un poêle et prolongeant son agonie tout en criblant innocemment de ses bacilles les tout petits confiés à sa garde. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Il y avait, en avant du comptoir, un petit poêle qu'un tuyau raccordait au mur du fond. Autour de ce poêle se trouvaient un vieillard sur une chaise et, sur des escabeaux, trois individus pensifs et mal vêtus. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Mal éclairée d'un quinquet nu, la famille veillait autour du poêle triangulaire. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 3[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
poêle poêles
/pwal/

poêle /pwal/ masculin

  1. Drap mortuaire, grande pièce d’étoffe noire ou blanche dont on couvre le cercueil pendant les cérémonies funèbres.
    • Ils n’étaient pas moins attentifs à empêcher qu’aucun laïque sacrilège ne touchât au poêle qui couvrait la bière ; c’était celui qui avait servi aux funérailles de saint Edmond. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. Voile qu’on tenait autrefois sur la tête des mariés, durant la bénédiction nuptiale, suivant un usage qui s’est conservé dans certaines contrées.
    • Deux parents du marié et de la mariée tenaient les deux bouts du poêle.
    • Faire passer sous le poêle.
  3. (Religion) Dais sous lequel on porte le saint Sacrement dans les processions.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe poêler
Indicatif Présent je poêle
il/elle/on poêle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je poêle
qu’il/elle/on poêle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
poêle

poêle /pwal/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de poêler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de poêler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de poêler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de poêler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de poêler.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]