poil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Poil

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin pĭlus.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
poil poils
/pwal/

poil /pwal/ masculin

  1. (Zoologie) Filet délié qui croît sur la peau de la plupart des mammifères et à certains endroits du corps humain.
    • Quant aux poils des carnivores et des rongeurs, ils fournissent à l’industrie la plus grande partie des substances employées pour faire des feutres, notamment dans la chapellerie. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • M. de La Fontaine, de l'Académie française, a écrit un poème : « La Chose impossible » pour apprendre à la jeunesse que les poils de certaines femmes ne peuvent être défrisés. (Pierre Louÿs, Trois Filles de leur mère, 1926)
  2. (Collectivement) Tous les poils qui sont sur le corps d’un animal.
    • Malgré, ou plutôt à cause de cet état de bouffissure, l’acheteur, le plus souvent, est séduit par le poil lustré, onctueux et cette ardeur factice qui fait cabrioler, se cabrer, ou croupionner les chevaux, […]. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877).
  3. La chevelure ; mais, dans cette acception, on ne l’emploie guère qu’en parlant des cheveux dont la couleur passe pour désagréable, ou est altérée par l’âge.
    • Le poil commence à lui blanchir. — Son poil grisonne. — Il a le poil roux.
  4. (Poétique) Poil hérissé se dit des cheveux, lorsqu’ils se dressent sur la tête.
  5. La barbe de l’homme.
    • Il n’a pas encore un poil de barbe.
  6. (Figuré) (Familier) Il se laisserait arracher la barbe poil à poil, se dit d’un poltron.
    • Poil follet, poil rare et léger qui vient avant la barbe. — Ce jeune homme n’a encore que du poil follet. — Le poil follet commence à lui venir.
  7. En parlant de certains animaux, et surtout des chevaux, signifie couleur.
    • De quel poil est votre cheval ? — Poil bai, alezan, rouan, lavé ou déteint.
  8. Partie velue du drap et d’autres étoffes, comme le velours, la panne, etc.
    • Il faut brosser cette robe de manière à coucher le poil, et non à le rebrousser. — Le poil de ce velours est bien fourni. — Feutre à long poil, à poil court.
    • Velours à trois poils, à quatre poils, Velours dont la trame est de trois fils de soie, de quatre fils de soie.
  9. (Botanique) Certains filets très déliés, ordinairement cylindriques et flexibles, qui naissent sur les diverses parties des plantes.
  10. (Vieilli) (Familier) Remontrance ; admonestation.
    • « Tenez, voilà les saletés que votre commis se permet d’adresser à ma nièce!... Flanquez-lui un poil! » Et il est sorti avec son air grandiose. (Eugène Labiche, Les Trente Millions de Gladiator, 1875)
    • On écrit au préfet de l’Aude de donner un poil vigoureux au maire de Narbonne. (Prosper Mérimée, Lettres à Francisque Michel (1848-1870). Journal de Prosper Mérimée, éditeur H. Champion, 1927)
    • […] ; mais son triomphe ne fut vraiment complet que le jour où le Procureur de la République flanqua au maire du pays un « poil » magistral pour avoir laissé inscrire des insanités sur les registres de l’état civil. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  11. Peu.
    • Manquer un poil d'imagination.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • poil sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]