polygraphe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1536) Emprunté au grec ancien πολύγραφος, polugraphos (« qui écrit beaucoup de sujets »), → voir poly- et -graphe.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
polygraphe polygraphes
/pɔ.li.ɡʁaf/

polygraphe /pɔ.li.ɡʁaf/ masculin et féminin identiques

  1. Auteur qui écrit sur plusieurs matières.
    • Les polygraphes forment une classe particulière dans les catalogues des bibliothèques.
    • Quand on sait comment notre Eusèbe, premier historien ecclésiastique, a remanié sa biographie de Constantin au gré des événements et des fluctuations de son envie de lui plaire et de le servir, en gommant des noms, en triturant les faits et en les trafiquant, on devine du même coup quelle confiance il faut lui accorder en tant que narrateur et rapporteur des premiers temps du Christianisme. Or, dans les manuels, encore aujourd'hui, l’œuvre de ce polygraphe, sérieux précurseur de Jdanov, est tenue pour « globalement positive » par les spécialistes... (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », 1987, pp. 18-19)
  2. (Média) (Péjoratif) Qui traite de plusieurs sujets sans les maîtriser, en parlant de journalistes.
  3. (Imprimerie) (Suisse) Personne qui, avec l’aide d’un ordinateur, compose, organise du texte et des images avant son impression.

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
polygraphe polygraphes
/pɔ.li.ɡʁaf/

polygraphe /pɔ.li.ɡʁaf/ masculin

  1. Appareil électronique qui enregistre plusieurs valeurs physiologiques, parfois utilisé comme détecteur de mensonges.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]