potlatch

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du jargon chinook potlatch (« don ») lui-même issu du nuu-chah-nulth.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
potlatch potlatchs
/pɔt.latʃ/

potlatch /pɔt.latʃ/ masculin

  1. Don cérémoniel.
    • Le potlatch était pratiquée dans les tribus du monde amérindien, dans de nombreuses ethnies de l’océan Pacifique, et aux Indes.
  2. (Par extension) Cérémonie plus ou moins formelle d’échange de cadeaux, système non-marchand de dons/contre-dons.
    • Je n’y connais pas grand-chose, mais pour en être arrivés si vite à la pénurie nucléaire, j’imagine que les hommes ont dû se livrer à un potlatch atomique. (Amélie Nothomb, Péplum, Albin Michel, Paris, 1996, p. 92 de l’éd. 2010)
    • La première vois que je l’avais vu à Buchenwald, à l’automne, je lui avait rappelé son cours sur le potlatch. Et ça l’avait beaucoup amusé d’évoquer la Sorbonne, l’année 1942, ses leçons sur l’économie du potlatch. (Jorge Semprún, Le Mort qu’il faut, 2001, p. 113)
    • Le potlatch renvoie en philosophie à la notion de dépense pure dans un processus placé sous le signe de la rivalité où il faut dépasser les autres dons.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]