pouf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Tenant de l’onomatopée homonymique.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

pouf /puf/ masculin et féminin identiques

  1. (Marbrerie) Qualifie des pierres qui s’égrenent et tombent en poussière quand on les travaille. Marbre pouf, marbre qui, en le taillant, ne peut retenir ses arêtes vives étant sujet à s'égrener.
    • Le marbre que fournit généralement le dépôt de l’île des Cygnes est un marbre qu’il appelle un marbre pouf, un marbre sans la sonorité du métal, un marbre friable et dont on ne peut rien faire. (GONCOURT, Journal - 1889)
  2. (Métallurgie) Qui a la juste résistance qu’exige la fonte, en parlant du noyau.
    • Pouf, (Fonderie.) les Fondeurs donnent ce nom à une qualité que doit avoir la matière dont on fait le noyau. Elle consiste dans une molle résistance, afin que le métal remplissant l’espace qu’occupoient les cires, le noyau ait assez de force pour résister à sa violence ; & n’en ait pas trop en même tems pour s’oppoler au métal qui travaille en se refroidissant dans le moule, ce qui le feroit gercer dans plusieurs endroits. (L’Encyclopédie)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • Il existe une forme de féminin, poufe.
Les pierres sont dites moulinées ou poufes lorsqu’elles sont graveleuses et s’égrènent à l’humidité. C’est un défaut particulier à quelques pierres tendres, notamment à la lambourde. (BOURDE, Travaux publics - 1928)
  • Le Dictionnaire classique de la langue française (1827) indique un féminin, pouffe.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pouf poufs
/puf/
Un pouf (2).

pouf /puf/ masculin

  1. (Vieilli) Sorte de coiffure de femme.
  2. Appui-pied séparé du canapé ou du sofa.
    • Le meuble, recouvert de peaux de chagrin couleur bois, se composait de poufs, de fauteuils et d’un divan circulaire qui tenait en partie la rondeur de la pièce. (Émile Zola, La Curée, 1871)
  3. (Argot militaire) (France) Lupanar mis à disposition des soldats lors de leur repos.
  4. (Belgique) Dette.
    • Il faut payer ses poufs en temps et en heure

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • faire un pouf : (Populaire) Disparaître sans payer ce qu’on doit.
  • À pouf : (Belgique) À crédit, ou au hasard (selon le contexte).

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

pouf /puf/ féminin

  1. (Injurieux) Diminutif de poufiasse.

Interjection[modifier | modifier le wikitexte]

pouf /puf/

  1. Onomatopée qui exprime le bruit sourd que fait un corps en tombant.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • pouf sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]