pourvu que

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir pourvu et que.

Locution conjonctive[modifier | modifier le wikitexte]

pourvu que /puʁ.vy kə/

  1. Locution introduisant une condition.
    • Il y a des gens qui pensent que la spoliation perd toute son immoralité pourvu qu’elle soit légale. Quant à moi, je ne saurais imaginer une circonstance plus aggravante. Quoi qu’il en soit, ce qui est certain, c’est que les résultats économiques sont les mêmes. (Frédéric Bastiat, Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, 1850)
    • On constate, en outre, que la chauve-souris peut voler malgré l’ablation d’une notable étendue de la membrane de ses ailes, pourvu que la partie restante corresponde aux espaces interdigitaux. (Étienne-Jules Marey, Le Fusil photographique, dans La Nature - Revue des sciences, page 326, 1882)
    • Pourvu que je lui raccommode son linge, reprise ses chaussettes et lui fricasse de la cuisine à la mode corse, il n’en désire pas davantage. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. Note : Employé absolument au début d’une proposition ne se rattachant pas à une autre, cette locution exprime un souhait dans une proposition affirmative, ou une crainte dans une proposition négative.
    • Pourvu qu’il vienne aujourd’hui !
    • Pourvu qu’il ne lui arrive pas malheur !
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • Cette locution conjonctive gouverne le subjonctif.
  • Pourvu et Que peuvent se trouver séparés par un mot servant à relier la proposition qu’ils commencent à la précédente : Pourvu cependant que… — Pourvu donc que…

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Locution introduisant une condition
Locution exprimant un souhait

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]