præstige

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir prestige

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
præstige præstiges
/Prononciation ?/

præstige /Prononciation ?/ masculin

  1. (Archaïsme) Ancienne orthographe de prestige.
    • Epimenides de Crere ſelon que conte Pauſanias , cherchant vne brebi eſgaree entra aux plus chauds iours d’Eſté dedans vne cauerne , ou s’eſtant endormi il demeura ſoixante & dix‐ſept anș , Eudemus dict qu’il y fut ſeulement quarante & ſeptans , & s’eſtant en fin eueillé ne penſant auoir dorm y que deux heures, il recommanda la queſte de ſa brebis: le ſommeil des ſept dormans,recité par Sigiberrt n’eſt pas vn præſtige diabolicque:mais vn œuure miraculeuſe du tres‐haut : ceux cyeſtoient d’Epheſe touts freres , leſquels furent ſous l’Empereur Decius cruellement tourmẽtez l’an 447. pour la confeſſion du nom de Ieſus‐Chriſt, leurs noms eſtoient Malcus, Maximilian , Martinian , Denis , Iean, Serapion, & Conſtantin. (Valderrama & La Richardiere, Histoire Generale du Monde, et de la Natvre, 1617)
    • […]hors de toute diſpute pompeuſe , ou de parade, par eſcrit , ou de parole contentieuſe , & ſans præſtige , ou ſophiſme aucun, COmmune repurgez de preſomption, & d’arrogance , Auſſi quittes de toute violence ou contraincte , directement ou indirectement ſur le tout, ou partie quelconque imaginable , Bien loing de ceſte condition , au prix de laquelle fut en ſon antiquité defenduë la verité du Temple de Ieruſalem , & euincée l’vſurpation au mont Gariſim par les Samaritains. (Delestre, Discovrs Francois, sur les Diuerſitez de ce Temps, 1624)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir prestige

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

præstige (Indénombrable) /Prononciation ?/

  1. (Archaïsme) Ancienne orthographe de prestige.