prisonnier de guerre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé de prisonnier et guerre.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
prisonnier de guerre prisonniers de guerre
/pʁi.zɔ.nje də ɡɛʁ/

prisonnier de guerre /pʁi.zɔ.nje də ɡɛʁ/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Combattant en uniforme capturé par l’ennemi et détenu jusqu’à la fin de la guerre.
    • La Convention de Genève relative au traitement des prisonniers de guerre est la seule applicable en l'espèce puisque ni l'Afghanistan ni les États-Unis n'ont ratifié le Protocole additionnel aux Conventions de Genève relatif à la protection des victimes des conflits armés internationaux. (Session ordinaire du 23-27 juin 2003, Éditions du Conseil de l’Europe, 2003)
    • Le combattant incapable de résister qui se rend à l'ennemi ou tombe en son pouvoir, ne devient pas esclave, comme dans l'antiquité, mais prisonnier de guerre, captif temporairement et pour la durée de la guerre. (Leopold Neumann, Armand de Riedmatten, Éléments du droit des gens moderne européen, A. Rousseau, 1886)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]