profondément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de profond, par son féminin profonde, avec le suffixe -ment. ancien cat. pregonamen.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

profondément /pʁɔ.fɔ̃.de.mɑ̃/

  1. Bien avant.
    • À mesure que l’on descend plus profondément, (Georges Louis Leclerc, Min. t. II, p. 229.)
    • Un manoir dans les bois ! Trouvez-le-moi bien sombre…. Dans le silence et l’ombre Caché profondément, (Victor Hugo, Odes, IV, 25.)
    • (Figuré)Les caractères [d'un livre] en sont assez grands et visibles…. on a employé le fer et la violence, pour les graver profondément sur le corps de Jésus-Christ crucifié, (Jacques-Bénigne Bossuet, 2e sermon, Passion, 1.)
  2. (Figuré) D’une manière profonde.
    • Le dogme calviniste de la prédestination, religion terrifiante et qui avait touché si profondément les Écossais, s'était, en ce pays de compromis, atténué. (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.598)
    • Ils devaient être épuisés de fatigue, car ils dormaient profondément, l’un près de l’autre, allongés, les bras collés au corps, comme des cadavres. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Oh ! Dieu merci, non ; cela m’est bien égal. Je hais profondément la huguenoterie, mais je ne déteste pas les huguenots, et puis c’est la mode. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VII)
    • La grêle tombera sur la forêt, et la ville sera profondément humiliée, (Isaac Louis Lemaistre de Sacy, Bible, Isaïe, XXXII, 19.)
    • Il dormait à la manière d’un dieu, c’est-à-dire profondément, penché nonchalamment sur un oreiller, un bras sur la tête, l’autre bras tombant sur le bord du lit, (Jean de la Fontaine, Psyché, I, p. 85.)
    • La vie passe si vite, que je ne sais comme on peut se désespérer si profondément des affaires de ce monde, (Marquise de Sévigné, 27 oct. 1675.)
    • C'est un homme qui ferait les Géorgiques de Virgile, si elles n'étaient déjà faites, tant il sait profondément le ménage de la campagne, (Marquise de Sévigné, 8 mai 1680.)
    • C'est par une telle foi que le nom de Dieu est gravé profondément dans nos cœurs, (Jacques-Bénigne Bossuet, Mar.-Thér.)
    • Cet homme intrigant et profondément artificieux, (Stéphanie Félicité Ducrest de St-Albin, Mères rivales, t. III, p. 129, dans POUGENS.)
    • Je m’entretenais un jour…. avec un terrible répétiteur piémontais, sans goût, ni grâce, ni linge blanc, mais du reste profondément instruit, (J. de Maistre, Corresp. à M. de Bonald, 15 nov. 1817.)
  3. En rendant plus foncée la couleur noire.
    • On peut faire de l’encre avec cette pierre ; car elle noircit profondément la décoction de noix de galle, (Georges Louis Leclerc, Min. t. VII, p. 138.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]