prolation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin prolatio dérivé du verbe proferre (« produire » → voir pro- et ferre).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prolation prolations
/pʁɔ.la.sjɔ̃/

prolation /pʁɔ.la.sjɔ̃/ féminin

  1. Musique médiévale. Aux XIVe et XVe siècles, division par deux ou par trois de la semi-brève (l'équivalent de la ronde actuelle). La prolation était dite mineure lorsque la semi-brève était divisée en 2 minimes (l'équivalent de deux blanches actuelles). La prolation était dite majeure lorsqu'on divisait cette figure de note en 3 minimes.
    • …des symboles musicaux additionnels pour la notation de la musique ancienne comme les prolations.
    • L’alternance des prolations, des fluctuations de tempo et des émotions se voit magnifiée par un solfège solide, une intonation incroyable.
Note[modifier | modifier le wikicode]
A signifié énonciation.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]