protestation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin protestatio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
protestation protestations
/pʁɔ.tɛs.ta.sjɔ̃/
Manifestation de protestation contre le non-respect des droits humains. (3)

protestation /pʁɔ.tɛs.ta.sjɔ̃/ féminin

  1. Déclaration solennelle que quelqu’un fait de ses dispositions, de sa volonté ; promesse formelle, assurance positive.
    • Vous croyez à leurs protestations de dévouement, à la prétendue amitié de leurs chefs religieux… Mais tout cela n’est que fourberie… Méfiez-vous… (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • Veux-tu donc m’abandonner après tant de protestations de zèle et de dévouement ? (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Puis il fallut écouter les compliments des paysans et leurs doléances enveloppées dans des protestations de respect. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l’Amour et de la Mort", 1940)
  2. Déclaration en forme par laquelle on réclame contre quelque chose.
    • Protestation verbale. Protestation écrite. - Faire sa protestation par-devant notaire. - Rédiger, signer une protestation. - Donner acte d’une protestation. - Nonobstant toutes protestations à ce contraires. - Il a fait ses protestations.
  3. (Par extension) Réclamation, dénégation.
    • L’octroi du droit de propriété aux juifs n’alla pas sans provoquer des protestations de la part du pape Étienne III. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • J’étais, moi, un trop petit personnage pour que mon élévation soulevât de semblables protestations. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Je savais bien que ces protestations ne servaient à rien et que, dans ces circonstances, en appeler au respect de la légalité devant ces brutes était ridicule […]. (Henri Alleg, La Question, 1957)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin protestatio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
protestation
/ˌpɹɒ.tes.'teɪ.ʃən/
protestations
/ˌpɹɒ.tes.'teɪ.ʃənz/

protestation

  1. Protestation.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]